C’est désolant de constater que le bourgmestre s’intéresse plus aux élections dans un pays étranger qu’à sa propre commune, il la délaisse pour aller voir Benoît Hamon. Ceci met à nouveau en lumière la question du cumul de son mandat local avec ses fonctions de président de parti.

(article à lire sur www.lalibre.be)