C’est finalement l’une des étoiles montantes du MR, Georges-Louis Bouchez, conseiller communal dans l’opposition à Mons, qui est venu remplacer le Jodoignois pour parler de son expérience locale à Mons et de sa vision du rôle de l’Europe.

«Je crois qu’il vaut mieux dans certains cas éviter de participer à une coalition où l’on n’a finalement que peu de poids. Je veux aussi éviter un affrontement entre blocs via des regroupements en cartels.»

(article à lire sur www.lavenir.net – pour les abonnés)