À l’heure où les dérives de la particratie à la belge se font criantes, où les promesses de grandes réformes accouchent de souris, Georges-Louis Bouchez, délégué général du MR, propose de faire table rase et de «  remettre de l’utopie dans la vie politique  ».

(article à lire sur www.laprovince.be )