Toujours prompt à rebondir sur la moindre déclaration de son meilleur ennemi Elio Di Rupo, Georges-Louis Bouchez compte importer le débat sur le décumul des mandats au prochain conseil communal de Mons, mardi 20 juin.

(article à lire sur www.lavenir.net )