À la veille du 1er mai, Georges-Louis Bouchez a tenu une interview dans l’Echo sur  la concrétisation de l’accord du gouvernement en matière de fiscalité, de pensions et sur le marché du travail. Selon lui, le système belge doit être amélioré par des réformes durables dans le cadre du plan de relance. Il ajoute que les politiques actuelles ne permettront pas d’atteindre l’ambition du gouvernement De Croo de parvenir à 80% de taux d’emploi, même avec les fonds de relance assurés par l’UE.

Le Président du MR a insisté sur la hausse de la quotité exemptée d’impôt. « C’est fondamental pour augmenter le pouvoir d’achat. On déposera un package dont la philosophie de base est claire: on ne peut augmenter le pouvoir d’achat que via la baisse des cotisations et de la fiscalité ». Il veut aussi revaloriser le « salaire de poche » des familles à bas revenus, défavorisées par le système.

Marché du travail, défiscalisation des heures supplémentaires et du travail de nuit ainsi que les régimes spéciaux de pensions ont aussi été abordés dans l’interview.

Lire l’article dans l’Echo