Le MR de Mons pointe, via un communiqué, la responsabilité du président du CPAS Marc Barvais dans les détournements de fonds commis par un employé administratif du home d’Havré.

(article à lire sur www.laprovince.be)