“Nous en avons assez de la politique de prestige, nous faisons appel au rassemblement des citoyens autour d’un projet commun, nous sommes bien au-delà Nous voulons que les gens qui croient en Mons s’engagent avec nous, sans les obliger à adhérer au Mouvement Réformateur,”

(article à lire sur www.dhnet.be)