« Je ne veux pas ce titre pour le titre, mais je veux pouvoir appliquer le projet de Mons en Mieux ! avec l’ensemble de l’équipe. Pour cela, nous devons obtenir le mayorat, car le bourgmestre décide de plus de 80% des politiques d’une ville. Revendiquer le mayorat, ce n’est pas de l’ambition personnelle, c’est simplement de l’honnêteté et de la transparence vis-à-vis de l’électeur. »
(article à lire sur www.laprovince.be)