« Cela va dans le même ordre d’idées que le Facebook live que nous avons lancé. Le lieu pourrait aussi être choisi en fonction de l’ordre du jour. Par exemple, quand nous avons lancé les travaux à l’ave- nue du Champ de Bataille à Flénu, cela aurait eu du sens que la popu- lation puisse entendre les échanges. De même, tout un débat a eu lieu concernant les aménagements en matière de sécurité à Havré, on aurait pu organiser le conseil à la salle Calva d’Havré. Cela permettrait aux citoyens d’assister aux échanges et d’écouter le point de vue de chacun des élus. Cela serait beaucoup plus démocratique, transparent et équitable que les rencontres citoyennes organisées par le collège où c’est unilatéral et où ils racontent les choses à leur manière. »

(article à lire sur http://mons.laprovince.be – pour les abonnés)