Un Capital Jeunes pour investir dans la nouvelle génération, pouvoir d’achat et convergence du système de pensions : les propositions phares des libéraux à l’occasion du 1er mai.

Le président des libéraux francophones a détaillé dans l’Echo des propositions innovantes et audacieuses afin d’investir dans la jeunesse et redonner le pouvoir aux travailleuses et aux travailleurs de ce Pays.

  1. Mesure « Capital Jeunesse » par laquelle nous souhaitons lutter contre la reproduction sociale qui maintient trop souvent notre jeunesse dans une condition proche de celle de leur milieu familial lorsqu’ils sont issus d’un environnement socio-économique plus faible. Ce capital de 25 000 euros, représentant 7 ans d’allocations familiales sera versé en une fois selon le projet porté ou en plusieurs fois, selon la configuration familiale choisie. Ce capital sera versé dans 3 cas de figure : un projet d’accès à la propriété, un projet économique de création d’entreprise ou un choix d’études.
  2. Il a également proposé visant à diminuer la fiscalité des classes moyennes, entre autres visant à augmenter la quotité exemptée d’impôts de 9 à 12 000 euros. L’objectif est de faire disparaître les pièges à l’emploi, ceux qui font en sorte qu’il peut être plus désavantageux financièrement de travailler que d’être sous droits sociaux !
  3. Le système des pensions doit définitivement rendre plus de justice à celles et ceux qui ont travaillé

Georges-Louis Bouchez a démontré avec vigueur que les prises de positions récentes de la gauche sur un impôt sur les « riches » n’était en réalité qu’une démagogue poudre aux yeux.   Il y’a tout d’abord un accord de gouvernement qui a déjà déterminé, à travers la taxe compte-titres. Précisons qu’en Belgique, 20% des ménages les plus riches paient 63,2% du total des impôts, que nous sommes le troisième pays de l’Union européenne en matière de taxation du capital et l’un des pays au monde qui taxe le plus le travail !

Il a également réaffirmé la nécessite d’un combat contre les extrêmes de tous bords et de lutter contre toute menace à nos démocraties. Le MR est pleinement engagé à revoir la charte de bonne conduite et considérer le cordon sanitaire aux regards des menaces actuelles et de tous les moyens de communication.

Retrouvez l’intégralité de l’interview dans l’Echo

 


Georges-Louis Bouchez: ‘Geef alle jongeren een kapitaal van 25.000 euro’

Jongeren moeten hun leven in handen kunnen nemen. Daarom stelt de MR voor om aan al wie tussen 18 en 25 jaar is een kapitaal van 25.000 euro te geven. In één keer of in schrijven van 300 euro per maand.

Het jongerenkapitaal is geen blanco cheque. Er zijn drie voorwaarden voor dat budget: een bedrijfsactiviteit starten, studies betalen of een eerste woning aanschaffen.

Lees het interview in De Morgen hier