« cette situation était connue et prévisible. Quand j’étais échevin des Finances, mes services avaient estimé le coût du pôle muséal à 1,2 millions d’euros par an. Suite à cette estimation, le cabinet du bourgmestre a repris le dossier et indiqué une charge financière de 125 000 euros par an en précisant que nous avions été pessimistes dans l’estimation des visiteurs! »

(article complet à lire sur l’Avenir.net 07 décembre 2016 )