Georges-Louis Bouchez était également étonné du mode de rémunération du patron de Mons Expo. Pour la gestion du seul hall d’exposition montois, à concurrence d’un 2/5e temps, il perçoit 10.000 euros par mois HTVA.

(article à lire sur www.dhnet.be )