Le chef de file du MR Montois, Georges-Louis Bouchez n’a pas hésité à faire une sortie dans la presse, pointant du doigt le rôle qu’il qualifie de flou, de Pascal Hoyaux au sein du cabinet Furlan.

(article complet à lire dans La Province 26 janvier 2017 )