Le Président du Mouvement Réformateur a dénoncé la présence d’extrémistes lors d’une manifestation « en soutien à la libération de la Palestine » qui s’est tenue samedi dernier à Ixelles.

En effet lors de cette manifestation et comme le relate la presse, des chants antisémites ainsi que des discours prônant le terrorisme contre l’Etat d’Israël ont été entonnés par la foule.

Georges-Louis Bouchez note également le silence total de la classe politique de gauche ainsi que de la part du bourgmestre d’Ixelles, Christos Doulkeridis (Ecolo), silence qu’il juge inacceptable.

Les élus libéraux vont lors du prochain conseil communal interpeller le bourgmestre afin d’établir sa responsabilité dans l’autorisation d’une telle manifestation. De plus, Georges-Louis Bouchez a annoncé également saisir les ministères de la Justice et de l’Intérieur afin d’envisager des poursuites contre ces propos inadmissibles.

« Nous n’avons pas à subir l’apologie de la violence », a conclu Georges-Louis Bouchez pour réaffirmer sa volonté de replacer la sécurité publique au centre du débat politique.

 

Lire l’article dans son intégralité