Puisque le bourgmestre, contre toutes les dispositions légales et la réalité, refuse de parler de sécurité au conseil communal, alors qu’il s’agit de la première des priorités, j’ai effectivement fait savoir au secrétariat communal que je siégerai au conseil de police à la place d’Emmanuel Tondreau (MR)

(article à lire sur www.dhnet.be)