« Nous avons été suffisamment patients. Cela fait quasiment un an que les pompiers sont venus manifester à l’Hôtel de ville. Ils avaient des doléances, des promesses ont été faites mais, d’après ce qui me revient, il n’y a pas grand-chose qui a avancé. »

(article complet à lire sur www.dhnet.be )