Georges-Louis Bouchez revient sur les problèmes de sécurité évoqués dans le quartier. Il dénonce aussi un manque de prise de décision de la part du collège.

(article complet à lire dans La Province 21 janvier 2017 )