D’après Georges-Louis Bouchez, la position de Bart De Wever n’est pas « nécessairement pertinente ». Le libéral argue en effet que « l’augmentation du coût des pensions va aller jusqu’en 2030, car les enfants du baby boom sont devenus ceux du papy boom, mais ensuite les statistiques montrent qu’il va retomber dans l’autre sens ».
(article à lire sur www.dhnet.be )