Georges-Louis Bouchez a accordé une interview au journal économique l’Echo, ce samedi. Il est revenu sur un grand nombre de sujets d’actualité dont notamment les derniers scandales de corruption qu’essuient certains parlementaires socialistes européens. Après ces échanges sur les questions récentes d’actualité, la place a été donnée aux grands dossiers politiques.

Durant plus d’une heure, le président du MR a notamment évoqué la question de l’énergie et plus largement la faisabilité d’un accord de prolongation de deux réacteurs nucléaires afin d’assurer l’approvisionnement en électricité lors de l’hiver 2025-2026. L’occasion aussi de rappeler la volonté des libéraux de faire perdurer la filière nucléaire sous des formes futures en investissant et en créant d’autres unités.

Sur l’emploi, Georges-Louis Bouchez a rappelé la volonté politique des libéraux de notamment limiter les allocations de chômage dans le temps et la possibilité ou non d’un « jobs deals 2 » sous le gouvernement actuel. Pour lui, il manque aujourd’hui dans notre pays d’une vraie politique de l’emploi : « Il nous faut un ministre de l’emploi et non du chômage ! » explique-t-il.

Enfin, il a également été question de fiscalité et de perspectives politiques à l’horizon 2024.

Lire l’interview de l’Echo