« La gestion politique requiert du travail et du courage » soutenait le Président de Mons en Mieux lors du conseil communal de ce jeudi 14 décembre en réaction à la proposition de la majorité PS-Ecolo qui a un soumis un budget 2022 au sein duquel figure plus de 12 millions d’euros de recettes qui n’existent pas.

Le chef de file soulignait également le manque de perspectives pour l’emploi qui contribue à l’appauvrissement de la ville. « Mettre les impôts au maximum sans faire de réduction des dépenses est une attitude irresponsable ! La lâcheté politique ruine l’avenir de nos enfants. »

Découvrez son intervention en intégralité