“Il faut taxer le kérosène, au niveau européen, plutôt que le travailleur. Cette volonté est très présente au niveau du MR. On veut une fiscalité plus adaptée à l’impact environnemental des voyages en avion. Cela se retrouvera très probablement dans le programme électoral qui sera validé dans quelques semaines par le parti. Il figure déjà dans le programme provisoire »

(article à lire sur  www.dhnet.be )