Le président du MR Georges-Louis Bouchez a participé à une édition spéciale de l’émission « C’est direct » sur LN24, au sujet de la guerre en Ukraine.

Dans le cadre de cette émission, le président du MR a déclaré que l’attaque de la Russie va avoir comme conséquence de renforcer l’OTAN et l’Union européenne. Il a rappelé que l’Europe faisait ici face à une puissance nucléaire. Si l’option d’envoyer des troupes au sol n’est pas retenue, la meilleure stratégie est de mettre une forte pression sur la Russie, à travers des sanctions économiques lourdes.

Pour Georges-Louis Bouchez, le conflit en Ukraine démontre par l’absurde que le MR avait raison sur la nécessité de garantir notre indépendance énergétique, notamment par le biais du nucléaire. La Belgique doit limiter au maximum sa dépendance à la Russie. Nous devons être à la hauteur des enjeux.

Le président du MR a également déploré que le PTB ait des difficultés à condamner l’offensive russe, même si cela ne le surprend pas.

Revoir l’émission « C’est Direct: Edition spéciale l’Ukraine en guerre »

 

Le Sénat a d’ailleurs approuvé ce vendredi en séance plénière une résolution condamnant l’invasion de l’Ukraine et demandant à l’Union européenne d’infliger les sanctions les plus lourdes à la Russie. La résolution a reçu un soutien unanime moins l’abstention du PTB.

Le PTB revendique de longue date la sortie de la Belgique de l’OTAN. “L’OTAN ne fait pas partie de la solution mais des menaces qui pèsent sur le monde”, a affirmé le sénateur PTB Antoine Hermant.

Des propos qui ont fait bondir : “Vous reprenez mot pour mot toute la propagande russe”, a accusé le sénateur et président du MR, Georges-Louis Bouchez.

Pour celui-ci, le PTB n’est pas un parti démocratique et respectable.

 Revoir l’intervention de Georges-Louis Bouchez au Sénat