Ce dimanche 6 mars, le Président du MR a donné une interview dans le journal Sudinfo ainsi que pour Het Laatste Nieuws sur les mesures à mettre en place afin de contrer la hausse des prix des carburants. Selon lui, il est impératif d’activer le cliquet inversé si l’on souhaite préserver les 6 millions d’automobilistes et soutenir la classe moyenne.  « Il faut bloquer et faire baisser les prix à la pompe en diminuant la fiscalité. Que le prix des carburants augmente est un fait mais aujourd’hui c’est la fiscalité qui étrangle la classe moyenne ! Il faut agir sans délai ! », a-t-il déclaré.

Sa proposition ? Faire passer le prix actuel de 2€/litre à la pompe à 1,60€/litre afin que les ménages puissent économiser 0,40€ par litre. Le système de cliquet inversé permettra également de baisser les accises spéciales sur les carburants et que la hausse des prix soit plafonnée. Il inscrira ce point à l’agenda du prochain kern dans le but d’offrir des alternatives à la population le plus rapidement possible. « Contrairement au prix de l’électricité, le carburant n’est pas repris dans l’indexation automatique des salaires. Il est donc encore plus indispensable de prendre des mesures ».

Découvrez ici l’intégralité de son interview pour Sudinfo

Découvrez ici l’intégralité de son interview pour HLN