” Nous ne sommes pas le parti des riches mais des gens qui travaillent ou qui veulent travailler”. Les gens qui font des efforts tous les jours pour eux-mêmes, pour les autres et pour la collectivité méritent d’être remerciés et respectés. Le Président du Mouvement Réformateur a accordé une interview à Bruzz ce dimanche lors d’une réception de nouvel an à Marcinelle : une date qui lance le reste d’une tournée des vœux à Bruxelles. “Il est vrai que la sociologie bruxelloise est en plein changement mais nous devons également analyser comment la sociologie de nos congrès évolue. Le MR s’ouvre de plus en plus à la classe ouvrière. La raison en est simple : je suis originaire de Mons et j’ai moi-même un passé ouvrier”.

 

Lire l’interview complète ici