Le président du Mouvement Réformateur a donné une interview au journal de la DH. Il a évoqué la question stratégique de l’approvisionnement en énergie et les prochains enjeux du gouvernement pour faire face à la crise : proposition baisser le prix de l’énergie pour un quota d’énergie, pour que chaque personne puisse disposer d’une quantité suffisante pour vivre dignement.

Il est également urgent de travailler sur le découplage du prix du gaz et de l’électricité au niveau européen afin de baisser le prix payé par les entreprises et les particuliers. Grâce à la cotisation spéciale de crise prélevée sur les profits des producteurs d’énergie, la facture peut immédiatement baisser.

La question de la sécurité d’approvisionnement est aussi cruciale car c’est précisément cette insécurité qui alimente les prix très élevés de l’énergie. Il faut d’affirmer que c’est le libre marché qui a alimenté les prix élevés. Le marché d’énergie est non seulement subventionné mais il a été dérégulé par intervention pour tenter de favoriser l’énergie renouvelable. En réalité, il convient d’axer l’urgence sur les choix énergétiques de demain, en mettant en route dès maintenant le nucléaire du futur. Il n’y’a pas d’autre choix pour décarboner l’économie et préserver le bien-être de nos concitoyens.

Le président a annoncé également que le MR devient le premier parti neutre en carbone.

Découvrez l’article dans La DH

 


Georges-Louis Bouchez: “Korting op energiefactuur dankzij crisisbijdrage van energieproducenten”

De oplossing voor een lagere energiefactuur op korte termijn? Een verlaagd tarief voor een vaste hoeveelheid energie voor iedereen. Een directe korting op de factuur dus, zonder onderscheid.

Met een normaal tarief voor het extra verbruik. En op langere termijn? Maximale bevoorradingszekerheid dankzij een mix van hernieuwbare en kernenergie, waarbij we meer dan 2 kernreactoren langer openhouden om onafhankelijk te zijn van andere landen. Intussen moeten we ook een strategische gasvoorraad aanleggen. Voorzitter Georges-Louis Bouchez sprak over de voorstellen van de MR met de krant Het Nieuwsblad.

Lees het interview met Het Nieuwsblad hier