« Je m’interroge sur le fait de reconstruire un bâtiment à cet endroit. L’effondrement a laissé entrer une vraie luminosité dans cet axe. Il s’agirait d’en profiter pour créer un espace de lumière, un lieu de convivialité avec un parc, des aménagements urbains et même des espaces de jeu. Cette situation, un peu par hasard, s’offre à nous pour revoir le projet initial et inciter les gens à revenir dans le piétonnier. »

(article disponible sur www.dhnet.be )

crédit photo (c) LTh