«  Je n’ai jamais été affilié à aucun parti. J’ai accepté d’être candidat « Mons en mieux ! » sans appartenir à un quelconque parti. Je veux faire des choses similaires aux actions que je menais au CRIOC : améliorer le quotidien des gens, les aider à mieux vivre. Pour moi, c’est l’un des points les plus importants  », souligne Marc Vandercammen.

(article à lire sur www.laprovince.be – pour les abonnées)

 
lire également : Marc Vandercammen rejoint la liste de Georges-Louis Bouchez, Mons en mieux! (Le Soir – 12 janvier 2018)