Les subsides de la biennale 2018, suite de l’année culturelle 2015, serviront-ils les intérêts de la majorité montoise PS-CDH et plus particulièrement ceux de son bourgmestre Elio Di Rupo ? La date de programmation des festivités interpelle en tous cas le MR Georges-Louis Bouchez qui y voit l’éventualité de subsides publics utilisés à des fins électorales.

(TéléMB 06 mars 2017)