Que dire après un tel congrès ? Plus de 4500 personnes ont participé avec enthousiasme et ferveur au 175e anniversaire du parti libéral belge.

Sur le site du Heysel à Bruxelles, les discours politiques engagés de personnalités libérales belges et européennes ont été suivi par une belle nuit de fête, de retrouvailles et de rencontres pour l’ensemble des membres du MR et de l’Open-VLD.

Comme l’a écrit Georges-Louis Bouchez, il s’agissait de fêter 175 ans d’empreinte libérale, de recherche systématique du meilleur choix pour l’intérêt général, de défense ardente des libertés pour que chacune et chacun puisse prendre sa vie en main et devenir ce qu’elle ou il veut.

« Sans la liberté, rien n’a de sens ni de valeur », déclare Georges-Louis Bouchez. « Cela nous demande une attention de tous les instants. Nous ne prétendons pas détenir le secret du bonheur. C’est à chaque individu de déterminer ce qui est bon pour lui et à nous, politiques, de faire en sorte qu’il trouve les outils pour y parvenir ».

C’est pour cela que le MR se bat pour une société toujours plus juste, plus libre, plus positive. Une société qui récompense le travail au lieu de le punir, qui garantit un avenir meilleur aux générations futures au lieu de l’hypothéquer par une dette inconsciente, qui fait face aux enjeux climatiques au lieu de les instrumentaliser par dogmatisme, qui offre l’égalité des possibles au lieu d’enfermer dans des cases où la seule chose que l’on transmet, c’est la précarité.

Merci à toutes les personnes qui ont participé à cet événement et merci à toutes celles et ceux qui font confiance au libéralisme. Plus que jamais, cet anniversaire rend fier d’être libéral !

Revoir le discours du Président du MR

Découvrez les photos du congrès