Georges-Louis Bouchez s’est insurgé suite à l’annonce de violences commise à l’encontre d’un propriétaire de parking à Harmignies qu’occupaient des gens du voyage. « Le résultat d’un laxisme du collège montois de gauche. Cela fait de nombreuses années que le Bourgmestre prend une posture de dialogue face à des personnes qui bloquent des voiries publiques, consomment de l’eau et de l’électricité sans payer, au point d’en priver certains habitants, et au surplus laissent des déchets en nombre. ».

Le Président de Mons en Mieux dénonce le peu d’actions concrètes prises par la région pour éviter ce genre de comportements. « Je ne peux plus accepter une telle situation. Chacun doit respecter la Loi. Il faut rendre impossible ces occupations illégales par un suivi plus proactif et surtout un harcèlement policier, je n’ai pas peur de l’affirmer, pour rendre impossible ces installations. Il faut également équiper les sites publics pour rendre leur accès impossible à des caravanes, comme le zoning géothermia qui est sans cesse occupé de façon illégale par les gens du voyage ». Mons en Mieux proposera des mesures concrètes au prochain conseil communale pour lutter contre ces incivilités.

Lire l’article à ce sujet dans Sudinfos