Le MR montois, conduit par Georges-Louis Bouchez, s’est interrogé vendredi dans un communiqué sur le fait «qu’un agent qui pouvait manipuler de l’argent en liquide a agi sans aucun contrôle et ce, depuis de nombreux mois».

(article complet à lire sur l’Avenir.net 27 janvier 2017)