Mons

Mons: La majorité pastèque tient son premier budget

By 20 mars 2019décembre 11th, 2020No Comments

« On atteint un niveau (de taxation ndlr) affolant qui risque de pénaliser les plus petits commerçants qui n’ont pas les mêmes moyens qu’Ikea », déplore Georges-Louis Bouchez. « Quand on a créé cette taxe pour alimenter le fonds d’impulsion, ça avait du sens. Mais ici, c’est pour alimenter le budget général. »
(article à lire sur www.dhnet.be )