Le MR et l’Open VLD mettent à l’honneur l’héritage historique et libéral de Namur !

La première destination de la tournée libérale des provinces belges s’était tenue en Flandre, à Gand, la seconde sera la capitale de la Wallonie, Namur. Dans le cadre des 175 ans du libéralisme belge, notre président Georges Louis-Bouchez et son homologue néerlandophone Egbert Lachaert s’y retrouvent ce 21 mai pour célébrer et consolider la famille libérale. A cette occasion, la lumière sera mise sur l’emblématique personnalité namuroise et militant wallon, François Bovesse.

Véritable figure de proue du libéralisme, Bovesse est une source d’inspiration pour notre famille libérale. Avocat de formation, et successivement homme politique, militant wallon, député et plusieurs fois ministres, il a été gouverneur de la province de Namur et connu pour avoir inventé des Fêtes de Wallonie Les présidents libéraux rendront un hommage à celui qui s’était imposé comme une figure marquante du Parti Libéral défendant les valeurs démocratiques dans l’entre-deux guerres. Il perdra la vie dans son engagement, assassiné en 1944 par les collaborateurs du mouvement du Rex. Sa mémoire étant illustrée dans différents points de la capitale wallonne, notre président Georges Louis-Bouchez et Egbert Lachaert s’y rendront afin de le commémorer.

Le second point de rendez-vous des deux présidents se fera par la rencontre de l’équipe de Dog Studio dont l’histoire est celle d’une réussite inspirée du modèle libéral que nous prônons. Etablie dans l’espace de travail partagé du Trakk, Dog Studio est une agence de création et de développement de solutions numériques fondée il y a 12 ans. Sa réussite a franchi les frontières belges, disposant de locaux à Namur, Liège, Bruxelles et même à Chicago ! En peu de temps, grâce au modèle libéral, cette entreprise effectue aujourd’hui des exportations jusqu’aux Etats-Unis et au Moyen-Orient.

La tournée de la province de Namur sera clôturée par une rencontre avec le Bourgmestre d’Eghezée Rudi Delhaise. Les deux présidents auront l’occasion de s’entretenir avec ce dernier autour de l’engagement d’un bourgmestre libéral et la gestion de la commune dont il est l’élu.